AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
MERCI DE PRIVILÉGIER LES HOMMES SUR LES NAVIRES ET LES FEMMES A TERRE ! Il y a également de nombreuses choses possibles pour les femmes à terre ;)

Partagez | 
 

 More than a ship, a family • James & Wakiza & Bladwyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ›› all the crew aboard.
› messages : 2204
› inscrit(e) le : 10/03/2015
› avatar : Zach sexy McGowan
› crédits : Moi même & Tumblr (gifs)
MessageSujet: More than a ship, a family • James & Wakiza & Bladwyn   Jeu 26 Mar - 20:20

More than a ship,a family
Voilà un peu plus de deux semaines que nous sommes en mer désormais. Debout sur le ponton, j'observe, de ma longue-vue, l'horizon et plus précisément New Providence, qui se dessine enfin au loin. Le soleil est haut dans le ciel à cette heure-ci et vient brunir un peu plus notre peau, tandis que la brise marine fouette notre visage et fait voltiger nos cheveux et nos vêtements. Le paysage qui s'offre à nous est plutôt paradisiaque. Rien de comparable à ce que j'ai pu connaître lorsque je n'étais qu'un enfant, vivant dans les ruelles sales de Londres. Ici, la mer est turquoise, le sable est blanc et le soleil est pratiquement toujours présent. Abaissant ma longue, je prends une grande inspiration, profitant de l'air marin. Des pas se font entendre non loin de moi et je tourne la tête pour voir James venir se placer à mes côtés. « Nous ne sommes plus très loin » Je lui tends ma longue-vue afin qu'il observe à son tour puis tourne la tête vers l'équipage qui s'affaire sur le pont, certains étant simplement accoudés à la rambarde du navire, pour observer le paysage qui bien que beau, commence à être monotone. L'envie de poser pied à terre pour profiter un peu des joies qu'offre Nassau se fait de plus en plus pressante. Chacun a envie de se détendre après des chasses relativement fructueuses, que je peux qualifier de correctes. Mes multiples partenariats commerciaux vont permettre de pouvoir tout vendre à un bon prix, assurant une paye correcte, voir même plutôt bonne, pour tout l'équipage. Certes, nous avons déjà connu mieux, mais nous avons surtout connu pire, alors j'ai appris à relativiser, et tant que l'équipage est satisfait, je le suis. Tournant ensuite à nouveau la tête vers James, je m'adresse à lui « Va donner les dernières directives à notre cher pilote, le vent n'est pas mauvais, je pense que dans deux heures au plus large, nous serons dans la baie de Nassau ». Que je déclare, de mon ton sérieux, professionnel. Je prends mon rôle de capitaine très à cœur, voulant faire la fierté de mon équipage, mais surtout, car je veux que le Great Ranger continu de faire parler de lui, en bien évidemment. J'ai de l'ambition pour ce navire, plus que je n'ai de réelles ambitions dans la vie.

M'avançant alors un peu plus sur le ponton, je balaye du regard le pont où est présente une bonne partie de l'équipage. Certains commencent à tourner la tête vers moi, tandis qu'en attendant, je commence à triturer mon médaillon, posant mon autre main sur le pommeau de mon sabre, machinalement. James va chercher le reste de l'équipage, criant au rassemblement, tandis que je patiente, posant mon regard clair sur ceux qui sont comme ma famille, une grande famille. Pendant un instant, je mets à songer à d'où je viens. Lorsque j'ai été accepté sur le Great Ranger, n'étant qu'un tout jeune homme qui sortait peu à peu de l'adolescence. Un laissé-pour-compte, un laissé de côté par la société. Le capitaine de l'époque me laissa ma chance et il m'était impossible de la laisser filer. J'avais la possibilité de participer à quelque chose de bien plus grand que moi, à quelque chose qui donnerait un sens à ma vie. Des gens pour lesquels me battre, une quête, celle du profit, mais qui de suite, transformait tout ce que j'avais pu connaître jusqu'à présent. Je transformais une vie faite exclusivement de survie en quelque chose de plus grand, mais surtout qui visait plus loin. Je me suis mis à avoir des projets, à rêver, à vouloir réellement accomplir de grandes choses. Alors ma fierté, aujourd'hui, n'en est que plus grande, tandis que je surplombe l'équipage, attendant que tout le monde soit présent.

Levant mes mains pour faire silence, je commence à m'exprimer de ma voix grave, forte pour l'occasion « Mes amis, Nassau est en vue, nous y serons dans quelques heures » Dis-je en pointant la terre du doigt, avant de poser à nouveau mon regard sur l'équipage. « Mais savez-vous ce que cela signifie ? » Dis-je, les interrogeant du regard, un sourire malicieux sur le visage, tandis que tous restent silencieux, redoutant presque la suite. Mais c'est d'une voix amusée et quelque part soulagée que je déclare, « C'est que ce soir, l'alcool coulera à flot ! » Dis-je en criant presque, acclamé par une série de cris de joie. Tous savent pertinemment ce que nous avons acquis comme richesses au cours de ces deux dernières semaines, ils savent aussi que grâce à tout ça, ils vont pouvoir profiter d'un repos bien mérité à Nassau. Probablement baiser et boire plus que de raison. Remarque, je ne vais pas déroger à cette règle. Je commence moi-même à ressentir le besoin de ce genre d'évasion. Un large sourire sur le visage, je contemple mon équipage, la fierté dans le cœur et la piraterie dans l'âme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

More than a ship, a family • James & Wakiza & Bladwyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Expédition Bismarck - reportage de James Cameron
» Tout St James en Normandie.
» Le nouveau James Bond
» Liberty Ship (les années de guerre)
» Dean James Antwan
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
never shall we die :: THIS IS WHEN THE BAD GUY WINS :: ships of legend-
Sauter vers: