AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
MERCI DE PRIVILÉGIER LES HOMMES SUR LES NAVIRES ET LES FEMMES A TERRE ! Il y a également de nombreuses choses possibles pour les femmes à terre ;)

Partagez | 
 

 wakiza ❝ mienne est la fureur ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 1:43

Wakiza Yahto
NOM : lié à la nature, Yahto signifie bleu, en référence au ciel azur s'étendant au dessus de son Kansas natal. PRÉNOM : son prénom, Wakiza, signifie guerrier déterminé, un lien avec ses capacités martiales sans doute. ÂGE : à peine sorti de l'adolescence, il est âgé de dix-neuf ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : si vous savez calculer, il est donc né en 1691, dans un petit village apache du Nouveau-Mexique. ORIGINES : vous voyez cette carte, là ? L'Amérique du Nord, c'est de là que vient le bonhomme, il est donc d'origine amérindienne. NATIONALITÉ : amérindien, ça existe non ? STATUT CIVIL : le malheureux est célibataire, même s'il s'en montre fier et n'échangerait pas sa liberté contre une épouse. PROFESSION : il est membre d'équipage du Great Ranger depuis deux années maintenant. CRÉDITS : visenya et tumblr.

GROUPE ICI


nothing left to say
001. avant le combat, Wakiza dessine sur son visage des motifs à l'aide de différentes peintures, en général sombres. Son arme de prédilection reste le tomahawk, hachette utilisée par les amérindiens, notamment par les Apaches. 002. il passe pour quelqu'un de relativement calme et discret, sachant se faire oublier. Il n'est de ce fait pas encore totalement intégré à la culture et au mode de vie de Nassau, si bien qu'il se sent par moments étrangers à tout cela, cherchant refuge dans la solitude. 003. il adore monter à cheval, et pour cette raison il lui arrive d'en emprunter un, souvent sans la permission de son propriétaire, pour se lancer dans des galops fous sur New Providence, activité capable de lui redonner sourire et bonne humeur. 004. il sait que jamais il ne pourra retrouver les siens, le traumatisme causé par la mort et la destruction des siens trop encrés dans son esprit, sa haine des anglais trop féroce. 005. il ne sait ni lire ni écrire, et de ce fait il se méfie de tout ce qui est parchemins et autres cartes manuscrites, préférant se fier aux paroles et à ses propres sens. 006. si en l'espace de deux ans il a apprit à parler l'anglais, il lui arrive de rater des mots, ou de faire d'étranges phrases. De plus, on repère immédiatement ses origines étrangères à son accent marqué. 007. dans une tentative de s'intégrer, il ne porte plus les vêtements traditionnellement amérindiens, même s'il préfère se vêtir de cuir et dans les tons bruns et sombres. De plus, il ne peut oublier ses enseignements religieux, liés aux esprits surnaturels, aux animaux, aux plantes, aux minéraux ou encore aux phénomènes météorologiques, ce qui lui vaut parfois moqueries de la part de l'équipage du Great Ranger. 008. il est apprécié pour son calme et sa discrétion, ainsi que pour obéir sans causer de soucis, travailleur et motivé. Mais s'il semble trouver plaisir dans une chose, c'est bien pendant les raids et les combats, où il fait preuve d'une sauvagerie à toute épreuve, comme si se lancer dans la bataille lui permettrait de se dévoiler sous un autre jour, plus sombre et cruel. 009. de par son éducation apache, il a été formé comme les autres garçons au combat très jeune, par de très longues marches, ainsi que par l’apprentissage des techniques de survie. Guerrier à la discipline de fer, il connait le camouflage, préférant agir par surprise et ruse que de manière frontale. 010. il n'aspire pas à monter dans la hiérarchie du Great Ranger, ne voulant pas de très grandes responsabilités. Il se contente de faire son travail au mieux, de se faire connaître pour ses aptitudes de guerrier afin qu'on le laisse tranquille.
acarre ›› secret ››  vingt-trois ans
PAYS : la Suisse. FRÉQUENCE DE CONNEXION : 5/7j. VOTRE AVIS SUR NSWD : le design/codage est juste à tomber, le contexte bah c'est les pirates ♥. COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM : via un top-site. PERSONNAGE : inventé. CÉLÉBRITÉ : luke pasqualino VOYEZ VOUS DES CHOSES A AMÉLIORER ? : naaaah il me semble parfait. UN DERNIER MOT ? : huhu, mon personnage sera un peu spécial au vu de ses origines, mais je voulais tenter quelque chose d'original.


Dernière édition par Wakiza Yahto le Mar 10 Mar - 2:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 1:46

mienne est la fureur
D'épais bancs de nuages sombres tapissaient le ciel nocturne, masquant le lumineux disque lunaire derrière une couverture opaque. Le ranch semblait plongé dans le sommeil, et nulle lumière ne rayonnait dans les quelques maisons servant d'habitations à ces colons espagnols. L'endroit était à vrai dire bien choisi : situé non loin d'une petite rivière et entouré d'étendues d'herbes hautes, le bétail pouvait se repaître à volonté, tandis qu'une petite forêt assurait bois de construction et de chauffage. Le sol fertile expliquait également les quelques champs poussant ça et là, entourés de clôtures en bois. Mais ce n'était pas le blé ni le maïs qui attirait les convoitises, mais bel et bien les chevaux élevés par ces fermiers venus de l'Ancien Monde. Le vent ne soufflait que très peu, faisant à peine frémir les hautes herbes, parmi lesquelles se creusaient lentement de légers sillons. Un œil attentif en aurait compté une dizaine, mais le jeune homme sensé surveiller le côté est de l'enclos aux chevaux se laissait aller à quelques bâillements, baissant sa garde face à l'emprise du sommeil. En tout ils étaient quatre, chacun surveiller un des points cardinaux du grand enclos où les chevaux passaient leurs nuits, mais depuis de nombreuses semaines maintenant, ou peut-être plusieurs mois, que les Indiens n'attaquaient plus le ranch, sans doute méfiants en raison du presidio situé à une journée de marche de là : le fort abritant une bonne concentration de soldats, placés sous les ordres de Jimenez, un commandant d'expérience, pouvait fournir un appui armé et monté très rapide. Mais malgré ces pensées réconfortantes, le jeune homme qui piquait du nez jetait parfois un coup d’œil aux environs, brefs  et trop rapides. Se déplaçant à quatre pattes tels un prédateur, Wakiza pouvait sentir son cœur battre comme s'il désirait s'échapper de sa poitrine, prenant même peur que le bruit ne se fasse entendre tellement il résonnait fort à ses oreilles. Il ne peut pas m'entendre. Ses mains et ses pieds , ceux-ci drapés dans des mocassins de cuir souple, touchaient le sol avec légèreté, son corps sec se faufilant et écartant les hautes herbes. Arrivé à une dizaine de mètres, Wakiza s'arrêta l'espace de quelques secondes afin d'attendre Adriel, de presque vingt ans son aîné : coiffé d'une peau de castor, son visage respirait la tranquillité, ses gestes sûrs témoignant de son assurance et de son expérience. Autour de l'enclos, tous les sillons, preuve de la présence des Apaches, se trouvaient immobiles. Portant ses mains calleuses à sa bouche, Adriel imita le cri d'une petite chouette au pelage fauve vivant plus au sud. Un hululement semblable perça la nuit. Respirant un bon coup, sentant ses droits trembler sous l'excitation, Wakiza attrapa son tomahawk, continuant d'avancer. Malgré les hautes herbes lui chatouillant le visage et le corps, le jeune indien apercevait déjà sa cible : le menton appuyé sur son torse, il ne pouvait le voir : hormis ses pantalons en cuir sombre, son torse et son visage avaient été soigneusement tapissés d'un mélange de boue et de suie, le rendant aussi sombre que la nuit. Seuls ses yeux et ses dents pouvaient éventuellement trahir sa présence, mais Wakiza ne souhaitait pas être repéré : se dépliant lentement, il posait chaque pied au sol avec une délicatesse inouïe. Tendant son bras en arrière, le jeune homme, âgé de seize ans, serrait fermement sa hachette de guerre, adressant une prière muette aux esprits de la nature afin qu'ils l'aident à viser juste. Puis son bras fusa en avant tel un serpent, ses doigts lâchant leur emprise sur le manche en bois dur. Le tomahawk tournoya en l'air sans un bruit, s'enfonçant avec un son mat dans la poitrine du colon. Tandis que celui-ci s’effondrait de l'autre côté de la barrière, Wakiza jaillit en avant, et posant une main sur l'enclos il le sauta d'un agile saut. Dégainant un couteau, il trancha la gorge de l'Espagnol, alors que ce dernier avait commencé à émettre des râles de douleur, sans pouvoir crier à cause de la hachette enfoncée dans sa poitrine. Cette brève attaque occasionna une légère agitation parmi les chevaux, dont certains renâclaient de mécontentement, l'odeur du sang et de la mort leur titillant les narines. Mais déjà Adriel s'élançait, ayant repéré l'étalon dominant au cours de l'observation ayant duré toute la journée : vivant en étroite compagnie de chevaux, les assaillant avaient prit soin avant de partir de s'imprégner de leurs odeurs, évitant ainsi tout remue-ménage à présent qu'ils se trouvaient dans le grand enclos. Une centaine de bêtes se trouvaient là. Et toutes suivirent le grand étalon alezan lorsque, monté par un Apache, il se lança au galop dans la grande plaine entourant le ranch. De son côté, Wakiza fut un des derniers à partir, et sautant sur une jument à la robe baie, il ne put s'empêcher de lâcher un cri de guerre lorsque les premiers colons sortaient de leur sommeil, hurlant leur colère face à l'audace et à la réussite des Apaches.

quelques années plus tard

Wakiza ne savait si les esprits sauvages l'accompagneraient aujourd'hui, s'ils seraient assez forts pour l'aider à supporter les coups de fouets qui ne manqueraient pas de pleuvoir sur son dos s'il ne montrait pas assez d'entrain à la tâche. Tandis qu'ils récurait le pont à l'aide d'une épaisse éponge plongée dans de l'eau brune, le jeune homme se demandait comment il pouvait bien en être arrivé là. Il se souvenait parfaitement de cette horrible nuit où les hommes menés par le commandant Jimenez avaient assailli leur campement, surgissant de toute part, leurs canons déchaînant l'enfer parmi les Apaches, en partie décimés par les énormes boulets de fer, subissant ensuite l'assaut de cavalerie sans pouvoir réellement se défendre. Âge de quinze ans à l'époque, ayant commencé à participé aux raids contre les colons cette même année, Wakiza avait tué un maigre cavalier espagnol en lui projetant son tomahawk dans le visage : il avait ensuite assisté impuissant au meurtre de sa famille, de sa petite soeur au visage si frêle mais souriant. Rué de coup, le jeune Apache fut emmené vers le sud, où survivant à la marche forcée et aux mauvais traitements, les Espagnols le vendirent en tant qu'esclave à un riche marchant britannique, qui ayant subit une attaque pirate se trouvait en manque d'effectifs. Trop jeune, ou maigre, pour manier la rame avec efficacité, Wakiza se retrouva à récurer le pont, nettoyant latrines et autres déjections, grimpant parfois le long des cordages grâce à son agilité afin d'y réparer quelque dégât dû à l'usure et à la mauvaise météo. Ne comprenant pas un traître mot d'anglais ou d'espagnol, ne mettant selon son maître pas assez d'entrain à la tâche, Wakiza subissait régulièrement du fouet, si bien qu'il se mit à haïr profondément cet homme gras, tirant son autorité non pas de ses capacités de guerrier mais de son fouet. Tout changea alors que l'Apache se trouvait depuis une année sur ce navire, la Brillante Demoiselle, lorsque celle-ci fut assaillie par des pirates. Wakiza se souvient parfaitement de l'horreur provoquée par le pavillon noir où trônait fièrement une tête de mort, des yeux écarquillés des quelques soldats sensés protéger le navire. Lorsque les premiers boulets de canon frappèrent le navire marchant, Wakiza vit là une occasion inespérée de s'échapper, aussi fit-il preuve de discrétion jusqu'au début de l'abordage : là il s'empara d'une petite hachette servant en général au boucher, et trop heureux de pouvoir enfin déchaîner toute la haine accumulée au cours de l'année, il participa à l'attaque du navire voguant son pavillon britannique. Ainsi remarqué, on proposa à Wakiza, reconnaissable à l'époque en tant qu'esclave au bracelet en fer entourant son poignet, de choisir entre deux choses : être emmené jusqu'au prochain port libre, où intégrer l'équipage du Great Ranger. Conquis par ces hommes impitoyables et ce capitaine charismatique, par ces étranges guerriers venus de la mer, Wakiza fit son choix : jamais il ne pourrait retourner sur les terres apaches, aussi accepta-t-il de devenir membre de l'équipage du Capitaine Godfrey. Cela fait à présent deux ans, et Wakiza ne regrette absolument pas son choix, au contraire : membre discret de l'équipage, il a su se faire apprécier pour son calme et sa fureur au combat, se montrant très utile lors des affrontements. Les pirates du Great Ranger disent parfois que l'horreur du néfaste jour où il perdit ses parents l'assaillit et le submerge pendant le combat, expliquant par la même occasion sa haine farouche envers les Espagnols. Toute cette colère se montrera-t-elle à son désavantage, où au contraire l'aidera-t-elle à évoluer dans le monde impitoyable de la piraterie ?


Dernière édition par Wakiza Yahto le Mar 10 Mar - 9:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre ›› all the crew aboard.
› messages : 624
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : Colin O'donoghue
› crédits : tag
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 1:49

LUUUUUUUUUUUUUUUUUUKE :mih:
Bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 1:54

Merci beaucoup :chou:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ›› the pirate king.
› messages : 4753
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : santiago cabrera.
› crédits : @nightshade (avatar), tumblr (gifs), M83, oblivion (lyrics).
› comptes : ela seaworth.
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 2:14

ENCORE UN D'ARTAGNAN LUKE ? :pervers: :red: :sex: :pink: :rainbow: :fire: :lov: :hinhin: :chou: ouuuuuuuh, je peux dire que tu as fait un super choix, jor, suuuuuper choix :uou: Maintenant, FAIS DU CONSTAGNAN :uou: :uou: :uou: je dois vivre mon amour pour le constagnan quelque part, j'vous jure j'serais votre première groupie :chou: :lov:

:arrow:


il nous faudra un lien :guh:

C'EST UN ORDRE :mex:

_________________


breathe in the light and say goodbye ≈ since I was young, I knew I'd find you, but our love was a song sung by a dying swan. and in the night you hear me calling, you hear me c a l l i n g. and in your dreams you see me falling. breathe in the light, I'll stay here in the shadow waiting for a sign, as the time grows.


swag swag baby:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ›› the pirate king.
› messages : 307
› inscrit(e) le : 19/12/2014
› avatar : jessica parker kennedy.
› crédits : elf +av, sweet poison +sign.
› comptes : Haytham, Woodes et Victoire - ils sont en promotion chez Carrefour.
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 7:36

bienvenuuuue :koeur: :ouh: très bon choix d'avatar et juste pour te prévenir : un autre membre tente sa fiche avec Luke Pasqualino, tu es donc en compétition pour l'ava - le premier à avoir terminé sa fiche sera le premier servi :ouh: bon courage pour la suite de ta fiche, n'hésite pas à mpotter un membre du staff en cas de question I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ›› all the crew aboard.
› messages : 199
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : Clara Paget
› crédits : BereniceWCL (avatar & gifs) - SilverLungs (code signature) - Calogero (texte signature)
› comptes : Payton Valentyne, une infirmière presque sans emploi
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 8:02

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :haha:

MA QUÉ LUKE IL É BO :mex:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 9:15

Merci à tous pour votre accueil du tonnerre:siffle:

Aries ; waaaaah j'espère ne pas te décevoir alors :angel: d'ailleurs Aries est équipage sur quel navire ?

Jehanne ; ton avatar quoi :yaaay:

Lettie ; oh j'avais pas vu :puppy: mais l'autre fiche n'est pas très avancée à vrai dire, du coup je crois que je vais quand même tenter !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ›› the pirate king.
› messages : 638
› inscrit(e) le : 08/01/2015
› avatar : tom burke.
› crédits : moi-même (avatar).
› comptes : harley, anna & ely.
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 9:56

ENCORE UN LUKE IL EST SEXY :red:
Bienvenue :red: Bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas :huhu: Moi aussi jveux un lien avec D'artagnan :ghé:
Et Aries il est sur le Flying Dragon, le meilleur bateau du monde :huhu:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ›› the pirate king.
› messages : 739
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : b. barnes.
› crédits : rose adagio, tumblr.
› comptes : aucun.
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 10:33

Luke. :koeur: :ouh: Le personnage a l'air super intéressant en tout cas, bienvenue parmi nous donc. :perv: :yaaay:

_________________


i'll wrap my hands around your neck so tight with love
« il existe un lieu où le monde de la lumière rencontre celui des ténèbres. c'est là que tout se produit: dans la terre des ombres, où tout est rare, confus, incertain. nous sommes les gardiens de cette frontière. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ›› the pirate king.
› messages : 4753
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : santiago cabrera.
› crédits : @nightshade (avatar), tumblr (gifs), M83, oblivion (lyrics).
› comptes : ela seaworth.
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 16:11

Wakiza Yahto a écrit:
Aries ; waaaaah j'espère ne pas te décevoir alors :angel: d'ailleurs Aries est équipage sur quel navire ?

Comme l'a dit Gaby, Aries est sur le Flying Dragon, le bateau des partouzes et tout :huhu: et de son poto le capt'ain roux :mih: rejoins nouuuuus :mex:

_________________


breathe in the light and say goodbye ≈ since I was young, I knew I'd find you, but our love was a song sung by a dying swan. and in the night you hear me calling, you hear me c a l l i n g. and in your dreams you see me falling. breathe in the light, I'll stay here in the shadow waiting for a sign, as the time grows.


swag swag baby:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 16:22

Welcome here, Wakiza. :*-*: I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ›› the pirate king.
› messages : 2012
› inscrit(e) le : 19/12/2014
› avatar : toby stephens.
› crédits : ghost.writer (avatar).
› comptes : eleanor, gabriel et annabel.
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    Mar 10 Mar - 19:09

J'aime bien l'histoire, c'est original :ana: dommage qu'Aries n'ai pas réussi à te faire craquer avec les partouze du Flying Dragon :mdr:
Je valide :ghé:

félicitations, te voilà validé(e) !
OUH LALA C'EST COOL TU ES VALIDÉ(É) ! Tu vas maintenant pouvoir entrer dans la cour des grands ! Mais pour ça, il y a tout un chemin à suivre ! Ci-dessous tu trouveras toutes les choses que tu peux faire maintenant que tu es validé(e) !

vérifier que ton avatar a bien été ajouté au bottin
recenser ton habitation
rejoindre un équipage
recenser ton métier
recenser ta compétence (sorcières et voyantes)
trouver un lien avec un pv
faire un scénario
faire une fiche de liens
trouver des liens
trouver des rps
papoter avec ton équipage si tu en as un
te renseigner sur les rps "marins"
flooder
voter pour le forum
poster dans la pub bazzart

Tout est dit, sauf le plus important sûrement : tu peux aussi dès à présent t'amuser parmi nous et nous espérons vivement que tu le feras ! N'oublie pas qu'en cas de question ou de problèmes, le staff sera toujours là pour te venir en aide !
Maintenant, moussaillon, c'est l'heure de partir à l'abordage du forum ! Que la force soit avec toi ! (oui maitre yoda était un pirate dans une autre vie, si si jte jure c'est vrai !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nswd.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: wakiza ❝ mienne est la fureur ❞    

Revenir en haut Aller en bas
 

wakiza ❝ mienne est la fureur ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Cuisses de canard à la bohémienne
» Une réponse, lorsqu’elle est douce, détourne la fureur, mais une parole qui cause de la douleur fait monter la colère. — Prov. 15:1.
» Meilleurs livres ?
» James Dean, l'idole disparue il y a 50 ans
» Choix d'un tire-lait manuel
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
never shall we die :: IT'S TIME TO REST :: the old treasury :: les anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: