AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
MERCI DE PRIVILÉGIER LES HOMMES SUR LES NAVIRES ET LES FEMMES A TERRE ! Il y a également de nombreuses choses possibles pour les femmes à terre ;)

Partagez | 
 

 titania ≈ like a little flower in that horrible world.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ›› all the crew aboard.
› messages : 33
› inscrit(e) le : 27/04/2015
› avatar : maisie williams.
› crédits : insuline.
MessageSujet: titania ≈ like a little flower in that horrible world.   Ven 1 Mai - 0:00

thank you for all of this (titania&ellyn)
« Ellyn? Ellyn ! » Ses yeux s'ouvraient doucement. Allongée sur une vieille couverture encrassée, les cheveux en bataille, la jeune fille se réveilla. Se redressant avant de poser une main sur son font, celle-ci était de mauvaise humeur. Tournant légèrement la tête sur le côté, celle-ci vit ses parents. Les sourcils froncés, d'un ton sec, la jeune fille ne pouvait s'empêcher de dire quelque chose. « pour aller nous chercher à manger, vous êtes incapables de bouger, mais pour me réveiller et m'inciter à aller mendier, là, c'est la pleine forme ! » Énervée. Voilà ce comment la jeune Ellyn était. Se levant brusquement, celle-ci descendait les vieux escaliers rapidement avant de quitter la maison, claquant la porte. Mendier. Voilà ce que la jeune Ellyn devait faire ce jour là, comme tous les autres jours. Le regard triste, le pas rapide, la jeune fille marchait dans les vieux quartiers de Nassau, ne tenant sa robe à la main. Énervée, triste, celle-ci ne pensait qu'à gagner de l'argent ou encore à manger. Le pas déterminé, la tête baissé et les larmes aux yeux, Ellyn s'avançait vers la grande place du marché. Il y avait heureusement beaucoup de monde. Il faisait beau ce jour là, un temps parfait pour se mettre dans un coin et demander de l'aide aux nombreuses personnes qui passent. S'avançant vers son habituel mur, la jeune fille se mettait assise contre le mur, repliant ses genoux sur sa poitrine avant de mettre sa tête sur ceux-ci. Elle regardait passer les gens, sans même leur montrer sa tristesse, sans même leur demander quoi que ce soit. Une larme coulait sur sa joue sale. Reniflant, celle-ci avait le regard vide. Les sourcils froncés, la jeune fille regardait les autres mendiants. Elle parlait, dans ses dents. « regardez-moi comment les gens du même rang sont désespérés. » Le cœur plein de colère et de tristesse, celle-ci marmonnait sans que personne ne sache ce qu'elle disait. Ellyn n'avait jamais été fière de qui elle était, ce qui était tout à fait normal pour une personne pauvre. Malgré qu'elle ait une maison, le fait que ses parents puissent se faire expulser à n'importe quel moment à cause de nombreux impôts impayés la rendait encore moins sûre d'elle. Mendier était pour elle habituel et pourtant, elle détestait ça. Se mettre assis dans la boue et la paille pour réclamer de l'argent ou un simple bout de pain la rendait triste. La jeune fille voulait devenir pirate pour trouver des trésors et vivre plus convenablement. Malgré que celle-ci ne savait pas grand chose à propos du code des pirates ou encore de leur mode de vie, c'était ce dont elle rêvait. Regardant les gens passer, Ellyn ne pouvait s'empêcher à penser au vole. Tous ces marchands ayant le dos tournés lui donnaient envie de leur voler leur marchandise. Cependant, le vol étant interdit à Nassau, celle-ci ne voulait pas être pendue, même si elle avait la vie dure, elle préférait ça à la mort.

Après avoir passé plusieurs heures, assise sur le sol de pierres à attendre, la jeune fille décida d'aller voir plusieurs marchands pour leur demander un don. Elle savait que cela était possible pour la simple raison qu'un marchand généreux lui avait donné une simple pomme. Malgré que celui-ci ne lui avait plus jamais donné quoi que ce soit, celle-ci avait toujours un espoir qu'un jour, une personne généreuse lui donnerait de quoi se nourrir ou nourrir sa famille. La jeune fille, le regard triste, marchait devant les différents stands de nourriture. Celle-ci s'arrêtait devant l'un d'entre eux avant d'afficher son plus beau sourire, bien que celui-ci était des plus faux. « bonjour monsieur, auriez-vous la gentillesse de me faire don de l'un de vos fruits? Ma famille et moi avions beaucoup de problèmes d'argent et un petit don nous ferait extrêmement plaisir. » Ellyn avait essayé d'être la plus polie possible. Le marchand la regardait avant de lui sourire à son tour et de lui dire de partir. Les sourcils froncés, les poings serrés, la jeune fille s'énerva. « c'est ça, narguez moi avec votre sourire hypocrite ! » Des paroles d'enfant effronté sortaient de sa bouche. Faisant demi-tour, celle-ci se dirigea vers un mur avant de s'asseoir. Mettant ses poings sur son front, les genoux repliés sur sa poitrine, la jeune fille avait les larmes aux yeux, comme à son habitude. Elle semblait déboussolée, elle l'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ›› all the crew aboard.
› messages : 77
› inscrit(e) le : 28/04/2015
› avatar : laura haddock
› crédits : paradisaea
MessageSujet: Re: titania ≈ like a little flower in that horrible world.   Lun 4 Mai - 23:06

there is no need to thank me (titania&ellyn)
Bien que certains pirates, probablement encore trop ivres, dormaient dans certains recoins de Nassau, la ville prenait vie tôt dans la matinée. Les marchands avaient déjà commencé à monter leur stand pendant que les pêcheurs décomptaient le nombre de poissons capturés dans leur filet. Il était alors à peine six heures et Titania la danseuse était déjà debout. Se tenant à la fenêtre de sa chambre, elle contemplait ces diverses scènes que se jouaient en bas de chez elle. Réveillée par les premières lueurs du jour, elle aurait pu se rendormir mais encore une fois le sommeil ne lui venait tout simplement pas. C’était devenu une sorte de mauvaise habitude. Avait-elle peur de se rendormir et rêver d’un futur sanglant ? Avait-elle peut de se faire assassiner pendant son sommeil car cette ville rassemblait les pires bandits des quatre coins du monde ? Ou avait-elle encore peur de rêver du passé où le fantôme de son fils la hantait ? Probablement, c’était un peu de tout.

Sans trop s’attarder sur ces dernières pensées, elle referma sa fenêtre et s’en alla enfiler sa cape puis sortit de son habitation. Son visage dissimulé sous son capuchon, elle déambulait dans les rues marchandes espérant ne pas se faire accoster par un tiers la connaissant. Elle voulait tout simplement profiter de ce matin calme et laisser sa curiosité la guider dans les diverses commerces. Elle s’arrêta alors devant des paniers où se trouvaient d’étranges poissons de tout genre. Elle en avait jamais vu de tels ni encore gouter. Pendant que le pêcheur lui expliquait comment cuisiner ces aliments, une petite voix attira son attention et elle se retourna. Derrière elle, se trouvait une petite fille qui errait de droite à gauche avec ses deux mains tendus ; c’était une mendiante. Alors que certains l’ignoraient, faisant mine de ne rien voir, d’autres, comme ce commerçant, se montrait bien plus cruel. Il avait beau sourire et se montrer diplomate mais Titania connaissait très bien cette comédie. L’hypocrisie était ce qu’il y avait de pire dans ce monde.

La jeune femme s’excusa auprès du poissonnier de partir sans rien acheter et se dirigea vers le stand de fruits et légumes que tenait le malhonnête. Alors que ce dernier était en train d’essayer de vendre ses produits, Titania interrompit sa conversation avec son client en élevant sa voix. – Hey vous-là bas ! Oui vous là-bas qui me regardiez ! s’exclama-t-elle haut et fort en s’approchant du commerçant. – Est-ce que je vous connais ? Répondit-il avec un air curieux, visiblement perdu. Il avait beau essayé de comprendre la situation, il n’y avait rien à comprendre. Titania était en train de lui tendre un piège. – Ce champignon, que vous m’avez vendu, a rendu mon enfant malade pendant des semaines ! Alors oui, je pense que vous me connaissiez !  Acquiesça-t-elle folle de rage. Finalement, pour couronner le tout, elle lui donna une gifle et tourna les talons. Alors que les personnes présentes au marché le dévisageaient avec indignation, Titania quittait les lieux avec un sourire. Elle venait de ruiner son business et elle était plutôt fière.

Elle se mit alors à la recherche de la petite fille et la trouva dans une petite ruelle sombre, adossée contre un mur, la tête baissée. La danseuse se rapprocha de l’enfant et s’assit à côté d’elle. Pendant quelques secondes, elle ne dit rien et se contentait d’écouter ses pleurs. – Si tu continues à pleurer, tu vas te dessécher et tu finiras par mourir. lui dit-elle froidement avec une pointe d’exagération. La petite ne répondit rien et continua d’ignorer la jeune femme. Elle voulait peut-être qu’elle la laissât tranquille mais Titania était très patiente. Finalement, elle sortit une pomme de son sac et un couteau de sa poche. Elle découpa alors un morceau et commença à manger silencieusement toujours assise à côté de la petite. Titania donnait l’impression de narguer la petite fille avec sa nourriture. Après avoir mangé un tiers de la pomme, elle s’arrêta. – Ah. J’ai oublié… On m’a toujours dit que c’était malpoli de manger seul lorsqu’on est accompagné. Est-ce que tu en veux ? Elle découpa un morceau et tendit à la petite. Cette fois-ci, peut-être, Titania allait voir le visage de l’enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

titania ≈ like a little flower in that horrible world.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Puppy Flower
» Fashion flower / semi precious teint
» Yellow - Flower garden set. Lami (Tanned skin)
» Royal Navy Corvette Classe Flower
» Revell: Flower Class Corvette HMCS Snowberry
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
never shall we die :: NEW PROVIDENCE :: the market place-
Sauter vers: