AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
MERCI DE PRIVILÉGIER LES HOMMES SUR LES NAVIRES ET LES FEMMES A TERRE ! Il y a également de nombreuses choses possibles pour les femmes à terre ;)

Partagez | 
 

 (haytham, évent 1) ›› it’s just another word

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin ›› the pirate king.
› messages : 204
› inscrit(e) le : 27/12/2014
› avatar : natalie dormer.
› crédits : freckles sloth (avatar).
› comptes : harley, ely et gaby.
MessageSujet: (haytham, évent 1) ›› it’s just another word   Dim 5 Avr - 12:59

broken right from the start.
HAYTHAM BOOTH & ANNABEL NORTHWODE

You fixed your eyes on us Your flesh and blood, A sculpture of water and unsettled dust And there was bad blood in us. We learned our lesson, Genesis to the last generation So we wrestle with it all. The concept of grace, The faithful concrete As it breaks our fall. Our questions are all the same, A den of cold words How they feel brand new Against different time frames, A den of cold words Against different time frames. We know it all by heart The whole is greater Than the sum of its parts. We heard it all before And beauty there echoes The speck of our souls, And beauty there echoes The speck of our souls. ~ bad blood.


Dans un soupire, Annabel reposa lourdement sa coupe sur la table. Elle avait depuis un moment cessé de compter le nombre de verre qu’elle avait pu avaler. Silencieuse, elle observait les vas et viens en enchainant les coupes. Cette fête était importante à Nassau, elle l’avait bien compris au fil des années, mais ce soir, elle n’était pas d’humeur festive. Elle s’était montrée bien plus enjouée au début de la soirée, maintenant cependant, elle n’avait plus qu’une idée en tête : Haytham Booth. Il n’était pas rare que l’homme hante ses pensées, mais ce soir s’était particulier. Elle n’arrivait pas à penser à autre chose. Habituellement – et surtout quand elle buvait – elle finissait par l’effacer de ses pensées pour passer à autre chose. Ce soir, il semblait que c’était le contraire : plus elle enchainait les verres, plus il était présent dans son esprit. Aussi surprenant que ça puisse paraître, elle avait besoin de le voir. Elle ne pouvait plus rester là dans son coin à observer les habitants de Nassau festoyer, elle se devait d’aller rejoindre Haytham où qu’il puisse être parti. Au bordel sans doute, puisque c’était là qu’il passait la plupart de son temps. Sans plus attendre, elle prit une bouteille posée sur la table avant d’attraper les pans de sa robe pour avancer jusqu’au bordel. Elle connaissait les lieux, pour les avoir fréquenté de trop nombreuses fois pour parler affaires avec Booth. Ce soir c’était différent, elle ne voulait pas parler affaires. Poussant l’épaisse porte de l’endroit, elle salua les prostituées qu’elle croisa d’une élégante révérence, elle qui d’habitude avant tendance à passer devant elle sans leur prêter la moindre attention, elle qui se refusait à faire des courbettes devant qui que ce soit. Elle se hâta jusqu’au bureau du tenancier du bordel. S’arrêtant devant la porte, elle prit quelques secondes pour dénouer légèrement son corset, mettant alors en avant ses formes. Elle poussa la porte du bureau pour retrouver celui qui hantait ses pensées. Etrangement, le voir sembla la ravir au plus haut point et elle ne pu s’empêcher de lui adresser un large sourire, puis devant lui, elle fit de nouveau une révérence, de celles qu’on lui avait apprise quand elle était encore jeune et vouée à une vie toute tracée par ses parents. Une coutume qu’elle avait bien vite abandonnée en arrivant à Nassau. « Bonsoir Haytham. J’ai pensé que peut-être tu voudrais boire un verre avec moi. » Elle agita légèrement la bouteille qu’elle avait ramené devant elle avant de battre lentement des cils, comme une imbécile. « Ou bien n’était-ce qu’une excuse. » Posant la bouteille sur le bureau, elle s’approcha d’Haytham pour venir plaquer ses mains sur son torse. « J’avais besoin de te voir. » Plongeant son regard dans le sien, la jeune femme laissa ses mains vagabonder lentement ses doigts sur le torse de l’homme lui faisant face.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(haytham, évent 1) ›› it’s just another word

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Vol au vent de poulet au Philadelphia et aux champignons
» Devos –Instrument à vent
» Yami, Le Vent du Sud
» le moulin a vent
» Petite reprise en français : Le vent nous portera, de Noir Désir
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
never shall we die :: NEW PROVIDENCE :: the brothel-
Sauter vers: