AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
MERCI DE PRIVILÉGIER LES HOMMES SUR LES NAVIRES ET LES FEMMES A TERRE ! Il y a également de nombreuses choses possibles pour les femmes à terre ;)

Partagez | 
 

 keep me in your mind (ABI&SILAS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: keep me in your mind (ABI&SILAS)   Dim 15 Mar - 22:17

Une semaine s'était écoulée depuis son départ de Nassau pour une nouvelle chasse aux navires marchands. Et le moins que l'on puisse dire c'est que la pêche avait été fructueuse au vu du sourire des pirates de retour sur l'île. En effet, l'équipage du Jolly Ranger était rentré avec un sacré butin partagé entre chacun des membres du bateau. Et pour Silas qui avait un poste au dessus de la plupart des autres, la récompense n'en était que plus importante. Après six nuits et sept jours passés entre hommes sur un énorme bout de bois flottant, pas étonnant que les marins avaient besoin de décompresser. Comme à leur habitude, ces derniers passaient généralement une partie de la soirée à la taverne pour terminer dans le bordel le plus réputé de la ville. Une façon fort agréable de dépenser son revenu durement gagné. Même si Silas ne passait pas ses journées à agir de la sorte, il avait décidé de suivre la cadence ce soir. C'est ainsi que lui et sept autres membres du navire se retrouvèrent ensemble au Captain Rum histoire de se dégourdir l'esprit. Ils s'installèrent dans un coin de la taverne et commencèrent à boire tout en piaillant à tout va. Sauf le blondinet qui n'était pas du genre bavard. Cela ne l'empêchait pas pour autant de profiter de la soirée en se joignant à ses compagnons de fortune. Les verres s'entrechoquaient, les carafes se vidaient à une vitesse impressionnante et le vin s'écoulait dans leur gosier sans prendre le temps de s'arrêter en chemin. Et tandis que la troupe se remémorait leurs souvenirs de batailles, Silas observait la pièce. Cette nuit là la taverne était bondée, de nombreux hommes trinquaient à tout va et certaines femmes présentes entamaient déjà leur jeu de séduction pour attirer leurs victimes dans leurs draps. C'était toujours un spectacle pour l'orphelin de se mettre en retrait et de regarder d'un œil critique le monde qui l'entourait. Il était souvent fasciné par sa capacité à analyser les individus, les comprendre avant qu'ils ne le fassent. Et alors que son regard se perdait au quatre coins de ces lieux, remarquant quelques yeux fouineurs de certains clients, un air inquiet pour d'autres ou encore un désir profond pour sa personne de la gente féminine. C'était ce que représentait Silas ; un mélange subtile de crainte et d'envie. Il faut dire aussi que son surnom de Snake n'était plus à débattre au sein de l'île. Rares étaient ceux qui n'avaient pas encore entendu parlé de lui ou qui ne le prenaient pas au sérieux. Le jeune homme, malgré son air angélique aux premiers abords, était bel et bien un tueur, un assassin de sang froid, un stratège qu'il valait mieux avoir dans ses bonnes grâces plutôt que l'inverse. Mais alors qu'il se perdait lui-même dans ses propres songes, le regard de Silas s'arrêta net sur une silhouette connue. Aucune expression réelles ne se dessina sur son visage et pourtant il ne put s'empêcher de la fixer. Cette jeune femme... c'était celle qu'il avait secouru sur le chemin de la maison close, la nuit précédant son départ. Impossible de se tromper. C'était bien elle avec son air de jeune prude perdue dans cette ville qui ne lui convenait tellement pas. Avec ce joli minois parsemé d'une longue chevelure foncée. Typiquement le genre de filles qui n'avait rien à foutre ici et dont Silas aurait pris un malin plaisir à se moquer. Cependant, les choses étaient différentes avec elle. Il ne la connaissait même pas et pourtant elle avait hanté ses pensées une bonne partie du voyage. « Eh Snake un autre verre ? », beugla l'un de ses compagnons de beuverie alors qu'il osait le tirer de sa rêverie. Serrant la mâchoire pour éviter de lui écraser son crâne droit sur la table, il reprit ses esprits en inspirant un grand coup et attrapa son verre de nouveau rempli pour le porter à sa bouche.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: keep me in your mind (ABI&SILAS)   Lun 16 Mar - 19:30

Keep you in my mind
Silas ∞ Abigale


Les chopes se vidaient à une vitesse phénoménale sur toutes les tables de la taverne. Beaucoup de clients ne demeuraient déjà plus maitre de leur corps mais, on avait l’ordre de les remplir s’ils l’ordonnaient. Il semblerait qu’un équipage faisait son retour ce soir là. De nouveaux visages malgré que cela faisait seulement quelques jours que j’exerçais dans ces lieux. On voyait de loin les habitués. Une collègue m’informa d’être plus méfiante suite à cette nouvelle arrivée. Ces hommes ne me connaissaient pas et ils n’hésiteraient pas à utiliser ma naïveté. Elle appuya ses propos concernant la réputation de l’équipage. Des pirates violents qui avaient surtout l’habitude de couter en dégâts. Dans un sens, la méfiance était de guise avec tous ceux qu’on croisait le regard. Je me chargeais des tables qui se situaient dans la pièce principale pour que les autres puissent garder un oeil sur mon travail. Cela ne faisait qu’une semaine et on ne comptait plus les maladresses. Indulgence en disant que ce genre problème serait réglé grâce au rythme à adopter. Je tentais malgré mes défauts de faire mon travail et sans compter les heures. Quel bonheur d’être épuisé en ayant des responsabilités. Me sentir capable de faire des choix. Une indépendance loin des regards indiscrets de la famille. D’ailleurs, elle ne me manquait pas. Je ne me rendais pas compte que mes frères se trouvaient à des milliers de kilomètre. Nous avions toujours été proches mais, les dernières années furent plus difficiles à vivre puisqu’ils avaient déjà leurs propres familles. L’éloignement fut légitime et les tensions continuaient suite aux différents points de vue. Cette vie ne demeurait pas facile tous les jours mais, je ne regrettais pas d’être montée à bord du navire. Une journée à Nassau se méritait bien plus qu'une vie à Londres.

Je m’étais déjà habituée aux mains baladeuses. En moyenne, un geste déplacé toutes les dix minutes. Ce fut embarrassant la première journée mais, il fallait s’y attendre en servant du rhum. Nous ne faisions pas le travail des prostituées et les clients n'établissaient plus cette différence avec de l’alcool dans le sang. En plein dans le remplissage des chopes, une collègue me demanda de la remplacer dans sa zone pour plusieurs minutes. J’acceptai sa requête même si je savais pertinemment la raison : un pirate qui lui tournait autour et subvenir à ses plaisirs. Un temps de pause déconcertant si cela ne tenait qu’à moi. C’était la petite anglaise bien trop rangée qui pensait à cet instant. En s’attaquant à ses tables, je croisai le regard d’un jeune homme. Il m’avait sauvé d’un alcoolique dans une rue malfamée. En réalité, j’avais perdu espoir de le voir pour le remercier de son geste. Tous les hommes de la ville venaient régulièrement dans cette taverne pour se ressourcer. La malchance de tomber sur l’unique qui ne fréquenterait pas les locaux. Il semblerait que ce n’était pas le cas sinon, il ne se situerait pas ici cette nuit-là. Cependant, d’après ma logique, il naviguait avec l’équipage à éviter. Quelle réaction prendre ? Utiliser les heures de service ne serait pas approprié. Après tout, je pouvais prendre cinq minutes avec lui. Cela serait les premières depuis le début de la semaine. J’indiquai à un des camarades de mettre une chope du plateau pour mon compte. Sur le chemin en direction de la table de l’inconnu, les autres bières se dispercèrent en une dizaine de mètres. Je tentais de ne pas faire attention à ses partenaires bruyants. Par chance, il était assis à l’extrémité de la table. « Bonjour.. Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi. » Un sourire ingénu et sincère à la fois. La gêne de le couper dans sa bulle auprès de ses amis. « Je suis navrée mais, je n’ai que ceci pour vous remercier. » La chope se posa timidement en face du courageux. Je pris même un instant de plus pour repositionner l’objet. Perfectionnisme jusqu’au bout. L’interlocuteur ne semblait pas si bavard. « Je suis Abi. » Ajoutai-je avant de lui tendre la main droite pour se présenter comme on le devait. Certes, les règles ne demeuraient pas les même à Nassau mais, autant ne pas les oublier.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
 

keep me in your mind (ABI&SILAS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (✰) i hold the time to keep you off my mind.
» Madness is not state of mind... Madness is a place... Let's go there... Shall We ?
» Préparation à l'accouchement
» CAPUCINE ♛ the eternal sunshine of the spotless mind
» SILAS - You're unstoppable.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
never shall we die :: IT'S TIME TO REST :: the old treasury :: les rps abandonnés-
Sauter vers: