AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
MERCI DE PRIVILÉGIER LES HOMMES SUR LES NAVIRES ET LES FEMMES A TERRE ! Il y a également de nombreuses choses possibles pour les femmes à terre ;)

Partagez | 
 

 (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 16:16

Sloan Iiolan Ó Seaghdha
NOM : ó seaghdha , pour vous servir. oui vous connaissez certainement ce nom que je veux taire, ó seaghdha  ... peu flatteur, n'est-ce pas ? cette famille connue pour sa sévérité et le peu de cœur dont elle fait preuve, ingénieux en ce qui concerne les techniques de torture. ne m'en voulez pas si je me présente seulement sous le nom de sloan. On m'a souvent nommé "Le Fantôme des Tavernes" également, ce qui ne me déplaît pas. PRÉNOMS : sloan, qui veut dire guerrier en irlandais. ÂGE : vingt sept ans de ma vie se sont déjà écoulés. des années achevées dont je ne regrette que les premières, celles où j'ai été trop bête pour rester enfermé chez moi. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : un jour d'hiver dans le comté de cork, mon irlande. cette contrée qui est chère à mon cœur. Enfin, certaines parties de cette contrée sont chères à mon cœur : les plaines, les forêts, certains villages comme celui où je suis né et ai grandi. par contre, la ville de Cork ne représente rien pour moi ou plutôt, si : elle n’est que le siège de ceux que je maudis des tréfonds de mon cœur et de mon âme : les anglais. ORIGINES : irlandais pardi ! NATIONALITÉ : aucune. je suis un pirate, je ne porte aucune couleur si ce n'est celle de l'équipage que je sers. STATUT CIVIL : je suis marié à ma sainte maison : la mer. toutefois, quand je regagne la rive, je redeviens célibataire ... ou un homme sans aucun principe. PROFESSION : j'ai pratiqué bien des métiers aux cours de ma vie. après avoir quitté ma famille, je me suis rendu dans la brigade marine irlandaise.  j'ai ensuite décidé de partir et je suis devenu pirate. CRÉDITS : écho des plaines.

HOIST THE COLORS


nothing left to say
001. Sloan a le sang bleu, sa famille étant noble. Les ó Seaghdha. Et tout bon Irlandais à déjà entendu au moins une fois ce nom, cette maison étant connue pour une seule chose : sa cruauté. Adepte de la torture, ils fabriquent depuis des générations des machines de torture. Ainsi de par son éducation, il sait lire et écrire, parlant couramment l'irlandais, l'anglais et le français. 002. Il est l'aîné d'une grande fratrie de sept enfants, dont une est sa sœur jumelle. Autrefois très proche l'un de l'autre, presque fusionnel, elle ne lui a jamais pardonné son départ de la maison. Il est très perturbé par cette histoire depuis qu'il est parti même encore aujourd'hui. Surtout depuis qu'il l'a revue à Nassau. N'ayant pas connaissance de leur lien de parenté après des années de séparation, ils se sont aimés une nuit. Une seule et unique nuit qui ronge encore la demoiselle, fervente catholique. 003. Depuis des années, il traîne derrière lui une légende. Plus connu sous le nom du « fantôme des tavernes », il est réputé pour son agilité, et sa discrétion. Peu de gens l'ont déjà vu, disant de lui, que beaucoup sont morts après l'avoir rencontré. Ironique comme situation, non ? Si mort, il y avait tout le temps, comment la légende serait née ? Bien qu'on ne le voie jamais venir quand il tue, il endosse aussi une réputation d'alcoolique, d'où le « fantôme des tavernes ». 004. Sloan s'est aventuré dans plusieurs corps de métier. De part sa naissance, il a d'abord commencé une carrière de bourreau, apprenant à faire souffrir les hommes de bien des manières. Pourtant doué comme son paternel avant lui, il a vite quitté la profession familiale en quittant la maison elle-même. Il a ensuite enfilé une tenue toujours aussi sombre, voir plus, celle d'un tueur à gage lorsqu'il a rencontré l'homme qui l'a prit sous son aile. Toutefois, après deux années de loyaux service il quitta son mentor pour devenir mousse à Abermale, puis après sa refonte, devint soldat. Encaissant une défaite douloureuse, il a finit par se reconvertir de nouveau en devenant cette fois-ci pirate sur le Flying Dragon. 005. Le pirate a toujours été très habile avec les armes, qu'elles soient faites de métal ou de poudre. Toutefois, il a toujours privilégié les armes blanches qu'il trouve bien plus légères et donc moins encombrante, mais surtout plus discrète. On ne le voit pas venir avec ses fidèles 'amies', bien qu'il soit aussi à l'aise avec un pistolet, bon tireur qu'il est. 006. Le pirate a un sens de l'orientation déplorable, même quand il est sobre, à tel point que tout le monde veille bien à ce qu'il ne touche jamais le gouvernail, au risque qu'il emmène l'équipage on ne sait où. Effectivement, par le passé, il a fait perdre plusieurs jours de navigation à l'équipage, des jours qui auraient pu être fatals n'ayant presque plus de vivres. D'ailleurs, quand il rejoint la rive, il se perd très souvent également. Bien des gens aiment se moquer de cette lacune chez lui, chose qui le fait bouder à coup sûr. 007. Bien qu'il vienne d'une famille irlandaise, et donc catholique, le jeune forban n'a jamais été très pointilleux sur la religion. Au contraire, aux yeux des hommes croyants, c'est sans doute un 'kamikaze' de la foi elle-même. Pourtant, il a même servi dans l'armée jacobite, c'est pour dire. Or, il n'a jamais cru en une puissance divine quelconque, il est plus blasé qu'autre chose sur cette question. Tout ce qu'interdit la religion, il en est adepte : friand de chair fraîche, alcoolique, véreux, escroc, tueur et voleur, évidemment, étant pirate. C'est un criminel qui s'assume. Il ne croit qu'en une seule chose : le hasard, pas de signe divin dans l'équation, juste le hasard ! 008. Le pirate passe son temps à arrêter de fumer et à s'y remettre. il est dépendant de cette foutue drogue et ça le rend dingue. il fume le matin, quand il s'ennuie, quand il a faim, après le repas, le soir, sur le pont, dans le bain, avant d'aller se coucher ... Bref, il fume tout le temps.   009. Il a le poing facile. se battre, il adore ça. quand il boit trop, ça finit généralement en baston, ou même quand on le regarde « de travers » ou qu'on approche un peu trop près la cible qu'il a désignée pour la soirée. 010. Sloan a un défaut qu'il reconnaît lui-même : c'est une tête brûlée, assurément. Depuis qu'il est tout petit, rien ne lui fait peur, au point que ce courage excessif lui a déjà causé beaucoup de tort. Il en a conscience pourtant, mais c'est dans sa nature. Prendre des risques fait partie de lui. Comme un drogué, il a besoin de sa dose d'adrénaline.
cheyenne ›› gaïa ››  23 ans
PAYS : France. FRÉQUENCE DE CONNEXION : 7/7j. VOTRE AVIS SUR NSWD : J'aime beaucoup le contexte ! Esthétique, et bien fournit. COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM : D'abord sur Bazzart. J'ai longuement hésité à m'inscrire quand ce scélérat m'a fait craquer *pointe du doigt Aidan*  :was: . PERSONNAGE : inventé. CÉLÉBRITÉ : Jamie Dornan. VOYEZ VOUS DES CHOSES A AMÉLIORER ? : Une police un peu plus grande peut-être ? UN DERNIER MOT ? : Hissez l'âme des pirates, jamais ne mouraaa  :guh: .


Dernière édition par Sloan Ó Seaghdha le Sam 14 Mar - 18:14, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 16:16

stories can make us fly, history is a burden

Ireland, Tower
Sloan, huit hivers.
« Petit voleur, reviens ici ! » Il court, il court vite le gros bonhomme aux petits yeux enfoncés dans leurs orbites et au ventre mou. Il trébuche et s’étale de tout son long dans la boue, criant comme un porc à qui on tranche la gorge. Le petit court lui aussi, son rire cristallin résonnant avec puissance et personne n'a le cœur de lui barrer la route. Ses pas l’entraînent dans les profondeurs des ruelles de cette ville qu’il connaît par cœur, bousculant ceux qui se trouvent sur son passage sans autre forme de procès. Il est agile l’enfant, celui aux cheveux d'or et aux yeux d’un bleu plus pur que le ciel. Il ne craint rien ni personne, ni la vie, ni la mort, ni aucune de ces choses que personne ne comprendra jamais. Il s’arrête devant la porte de la demeure ó Seaghdha  que tout le monde craint et entre à la hâte, brandissant fièrement devant ses frères et sœurs amusés ou agacés quelques pattes de lapin fraîchement découpées qu’il a illégalement empruntées au boucher. « Sloan … Tu dois cesser cela. » dit sévèrement son père qui s’empare de la viande, en le foudroyant du regard. Son regard n'est pas seulement meurtrier, il annonce les coups à venir. Sloan ne pleure jamais, ne lui demande pas d'arrêter. Il se tait et le regarde tandis que le cuir frappe sa peau nue, priant les cieux pour que ça finisse au plus vite. « Rendez-moi ça ! » Il crie en sautillant comme une bouquetin, dans l’espoir de récupérer ce trophée durement gagné. Mais il n’en a pas le temps que déjà, les gardes et le boucher débarquent dans la maison avec fracas. L’homme se précipite vers l’ange aux cheveux couleur d'or et s’empare de sa chevelure avec violence. « Lâchez-moi, vous me faites mal ! » il crie, en tentant de se détacher de la poigne de fer du gros bonhomme. C’est son père qui intervient. Aussi agile que ne le sont ses enfants sinon plus, il se plante derrière lui et appuie la lame de son poignard sur la gorge. L’homme sue à grosses gouttes, son visage rougit sous le coup de la honte et de la colère. Les gardes ne savent plus si ils doivent s’en prendre à l’enfant, à son père, ou même au boucher qui continue à tenir les cheveux du petit qui remue dans tous les sens, comme un ver, en criant au scandale. « Lâchez-le ou je vous saigne comme les bêtes que vous égorgez toute la journée. » Dit l'homme calmement. Voyant qu’il ne rigole pas, il finit par relâcher Sloan qui tombe lourdement au sol, avant de se relever et de lui donner un coup de pied dans le tibia. Avec la famille ó Seaghdha , ça ne rigole pas.

Sloan, douze hivers.
Ce n’est plus un enfant, maintenant. Le jeune Sloan a le droit d’assister aux expériences de son père, étant son premier fils et digne héritier. Appuyé contre le mur de pierre du sous-sol, il observe, lèvres pincées et bras croisés, l’abominable spectacle qui se déroule sous ses yeux. Ci et là, des machines de torture, une odeur nauséabonde de fer rouillé et de sang coagulé flottant dans l’air. « L’important est que la douleur soit si intense que la personne n’aura d’autre choix que de dire la vérité. La douleur provoque la peur … La souffrance est pire que la mort. » Sloan avale sa salive avec difficulté et hoche la tête. Il garde la tête droite, ne montre rien de son écœurement. Le jeune garçon pleurera plus tard, quand personne ne le verra ni ne l’entendra. Est-il vraiment obligé de faire la même chose ? Il aimerait demander, mais il sait qu’il souffrira encore. Que Seigneur ó Seaghdha  n’est connu que pour sa sévérité et qu’il effraie la contrée de Cork, et que ses punitions à l’égard de ses descendants sont à peine plus tendre que celles qu’il octroie aux inconnus qu’il veut faire parler. « Où vas-tu Sloan ? » demandent ses cadets quand il sort. Mais le garçon ne répond jamais. Il disparaît simplement, ayant soif de liberté. On le surnomme « Le Fantôme des Tavernes », grâce à son agilité, sa discrétion, et de sa descente de rhum naissante. Ainsi naît sa légende. Nombreux sont ceux qui affirment l’avoir vu une seconde seulement, avant qu’il ne soit de nouveau invisible aux yeux du monde. Après l'avoir aperçu, un malheur arrive toujours : un vol, un meurtre ... Le Fantôme n'est annonciateur de désespoir. Perché sur les toits des maisons, il regarde tout, apprend tout, fasciné par ce monde qui l’entoure mais qu’il n’a droit de connaître que lorsque son père se reclus volontairement dans le sous-sol. Autrement, il se doit d’être présent à la maison, comme tous les ó Seaghdha  qui, contre toute attente et malgré leur sang noble, ne se mélangent pas au reste du monde ni ne cherchent à attirer l’attention. Ils se gavent de la peur d’autrui, de la noirceur des Ténèbres et du sang de leurs ennemis. Sloan prépare soigneusement le moment où il dira adieu à ce monde qui lui donne la nausée, avec le regret de devoir laisser derrière lui ses merveilleux petits trésors qui, à coup sûr, deviendront comme son père. Jeunes pions manipulables et influençables. Il aurait pu rester pour les protéger, mais il préfère mourir que rester plus longtemps dans cette maison devenue étouffante et invivable. 

France, Albemarle
Sloan, quinze hivers.
Cape rabattue sur les cheveux, poignard attaché à la ceinture à côté d’une bourse pleine d’argent et arc dans le dos, Sloan longe les murs en silence, évitant soigneusement les endroits trop fréquentés. Il a décidé de partir sans prévenir ses parents le petit saligaud, malgré tous les dangers qu’il encourt seul dans ce monde trop vaste et trop sombre pour un enfant. Combien de temps s’est-il entraîné au combat en secret, préparant son départ avec un soin tout particulier ? Ses bottes de cuir laissent des traces silencieuses dans la sable, dernières marques de sa vie en Irlande. Où va-t-il ? En France. Que veut-il ? Vivre. Il se sent prisonnier de son ignorance et de son ennui et rêve de parcourir le monde. Mais bien vite, il est rattrapé par la réalité : au détour d’un chemin, la route est barrée par deux hommes à l’allure de brigands. « Hé bien, qu’avons-nous là ? Si vous voulez passer, il va falloir nous donner votre or … » Rapide comme l’éclair, il lance son ridicule poignard dans le genou de l’homme qui approche trop près. Celui-ci pousse un cri de rage en tombant à terre, et son compagnon l’attrape avant-même qu’il ait pu bouger. Sa capuche glisse de sa tête et laisse apparaître son visage encore enfantin. « Hé, regarde ! Tu viens de te faire blesser par un gamin ! Tu vas le payer très cher mon mignon ! » Sloan a la nausée. Il pue la sueur et l’urine, et ses dents pourries le dégoûtent au plus haut point. Il se débat, donne des coups de pieds et mord la main de l’homme qui l’empoigne, mais rien à faire : il est plus fort que lui. Quant à l’autre, il se plaint à côté d’eux en tentant d’arrêter son genou de saigner. Peu à peu, Sloan sent la rage l’envahir et ses forces le quitter. Il n’arrive plus à lutter et pire même, sa vue se brouille. En partant, il était empli de belle illusion et d’un sentiment d’immortalité et d’invincibilité. Maintenant il se rend compte qu’il n’est rien et qu’il n’a aucune chance de survivre si il ne s’entraîne pas davantage en combat au corps à corps, si tenté qu’il survive à cette première épreuve qui se dresse devant lui. Il se hait et se dégoûte presque autant que cet homme qui laisse courir ses mains sales sur son corps d’adolescent à la recherche de la moindre trace d’or, après lui avoir asséné un coup sec sur la tête. « C'est qu'il est riche le garnement. Tu l'as trouvé où cet or, hein ? Tu l'as volé ? » Quand le bruit de sabots de cheval martelant le sol approche dans leur direction, Sloan trouve la force d’hurler une dernière fois, dans l’espoir de sauver sa vie, ou au contraire d’aggraver son cas. Ce n’est plus que brouillard autour de lui : il est épuisé et il perd connaissance au moment où des bras le soulèvent doucement.

Irish Brigade
Après deux années à parcourir le monde, à apprendre à se battre et à tuer en compagnie de cet homme qui l'a pris sous son aile, le jeune garçon s'arrête enfin en France. Il dit adieu à son maître d'armes qui retourne auprès de sa famille dans les contrées nordiques d'Écosse. Ambitieux, le dos droit et le sourire malin, il se présente devant Robert Reid pour lui demander du travail. Travail qu'il obtenu rapidement, devenant alors soldat dans un des régiments irlandais pour devenir un soutien du roi de France. Toutefois, après plusieurs batailles, celle de Blenheim fut décisive. Subissant de lourdes pertes, la brigade fut dissoute, laissant un Sloan sans rien ...

Pirate Storm
La tempête fait rage. Les matelots hurlent des ordres incompréhensibles, noyés par le bruit des vagues et des tonneaux qui s’écrasent contre les parois du bateau. Sloan s’efforce de tourner la barre pour que le navire ne s’écrase pas contre les falaises mortelles, et y parvient de justesse. Le bateau dérive mais le calme revient peu à peu. Il éclate de rire et se laisse tomber sur le dos, ivre d’avoir frôlé la mort et d’avoir survécu. Le sel colle ses cheveux sur son visage, qu’il balaye du revers de la main. « Qu’est-ce que tu vas faire en touchant terre ? » demande un camarade, visiblement aussi euphorique que lui. Le jeune homme hausse les épaules, les yeux rivés vers le ciel bleu redevenu immaculé. « Boire, et me loger entre les jambes d'une femme ! » Les jours suivants, le pirate attend avec impatience de pouvoir de nouveau fouler du pied les contrées de Nasseau. Voilà presque cinq semaines qu’il n’a touché terre, si ce n’est pour s’amuser avec quelques femmes et boire à la taverne en compagnie de ses camarades.


Dernière édition par Sloan Ó Seaghdha le Sam 14 Mar - 23:53, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ›› the pirate king.
› messages : 739
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : b. barnes.
› crédits : rose adagio, tumblr.
› comptes : aucun.
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 17:02

Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche. :chou: :hinhin:

_________________


i'll wrap my hands around your neck so tight with love
« il existe un lieu où le monde de la lumière rencontre celui des ténèbres. c'est là que tout se produit: dans la terre des ombres, où tout est rare, confus, incertain. nous sommes les gardiens de cette frontière. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ›› all the crew aboard.
› messages : 1439
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : Phoebe Tonkin
› crédits : CelticAddiction & Tumblr
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 17:09

OMG, ce pseudo de ouf :bed2:
*fait taire l'Irlandaise en elle :smile:*

Super bienvenue parmi nous et bonne continuation :ana:
Je me demande bien quel équipage tu rejoindras :mih:

En tout cas, je viendrais sûrement roder dans ta fiche de lien :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 17:14

:gentleman: :ophée: :gentleman: :cheer: :yeah:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 17:25

WOLFE : Ramsey Snow :arrow: Quel choix d'avatar **

ANKAA : Ce sera le Flying Dragon normalement :mex: Je suis l'abruti Aidan :mih: Ce sera avec plaisir pour le lien !

Merci à vous deux ! :koeur:

EDIT : Quand on parle du loup :huhu:
:yaaay: :chou: :yay:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre ›› all the crew aboard.
› messages : 4116
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : emilia clarke.
› crédits : ///
› comptes : rhea « pleine aux as » vaughn.
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 18:22

Le Flying Dragon a la cote, c'est cool :huhu:
Bienvenue et bonne chance pour la rédaction de ta fiche ! :pervers:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ›› all the crew aboard.
› messages : 624
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : Colin O'donoghue
› crédits : tag
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 18:42

Bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ›› all the crew aboard.
› messages : 2204
› inscrit(e) le : 10/03/2015
› avatar : Zach sexy McGowan
› crédits : Moi même & Tumblr (gifs)
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 18:56

Regardez donc cet homme sexy ! :haha: :bave:

Bienvenue par ici poulet ! :héhé:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ›› the pirate king.
› messages : 2012
› inscrit(e) le : 19/12/2014
› avatar : toby stephens.
› crédits : ghost.writer (avatar).
› comptes : eleanor, gabriel et annabel.
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 19:29

Bienvenue :red: Bonne chance pour ta fiche :love: Si tu as des questions, n'hésite pas :koeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nswd.forumactif.org
avatar
Membre ›› all the crew aboard.
› messages : 170
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : henry cavill
› crédits : alaska
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 19:59

le pseudo est vraiment canon !
bienvenue par ici ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 21:29

HARLEY : Merci capitaine :king: :haha:

SINÉAD : Je te retourne le compliment ! :héhé: J'aime beaucoup ton prénom !

BALDWYN : :bave: :bave: Et toi, alors ?

IDELLE : Oui, on se ramène nombreux sur le navire :bg:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Ven 13 Mar - 21:54

Ton histoire :*-*:


Et copiteuse de phrases va, j'te pardonne pas :boude: :haha:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre ›› all the crew aboard.
› messages : 2336
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : caitlin stasey.
› crédits : prittiebird & dyxie.
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Sam 14 Mar - 14:44

Hmm... un ptit nouveau tout sexy :chou: :red:

Bienvenue à toi I love you  - réserve moi un lien :sex2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://by-dyxie.tumblr.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Sam 14 Mar - 16:47

KALI : tu ne me pardonne jamais de toute manière, t'es une méchante ! :tears:
L'histoire est bientôt terminé !

ISOLDE : Caitlin :lov: :lov: Une des femmes de ma vie ! JÔTEM ! :arrow:
Aucun soucis je te garde un lien au chaud :mih:

Merci ! :):
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre ›› all the crew aboard.
› messages : 2336
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : caitlin stasey.
› crédits : prittiebird & dyxie.
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Sam 14 Mar - 16:50

Sloan Ó Seaghdha a écrit:

ISOLDE : Caitlin :lov: :lov: Une des femmes de ma vie ! JÔTEM ! :arrow:
Aucun soucis je te garde un lien au chaud :mih:

Ah, ça tombe bien, alors :sex2: :calin: :lov: :chou:
Ma boîte à mp est ouverte, mon cher :hinhin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://by-dyxie.tumblr.com/
avatar
Admin ›› the pirate king.
› messages : 4753
› inscrit(e) le : 08/03/2015
› avatar : santiago cabrera.
› crédits : @nightshade (avatar), tumblr (gifs), M83, oblivion (lyrics).
› comptes : ela seaworth.
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Sam 14 Mar - 17:50

nyah jamie en chasseur :fall: bienvenuuuue :angel:
bonne chance pour ta fiche :perv:

_________________


breathe in the light and say goodbye ≈ since I was young, I knew I'd find you, but our love was a song sung by a dying swan. and in the night you hear me calling, you hear me c a l l i n g. and in your dreams you see me falling. breathe in the light, I'll stay here in the shadow waiting for a sign, as the time grows.


swag swag baby:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Sam 14 Mar - 20:45

ISOLDE : :koeur: :héhé: :slip: :coeur:
La mienne l'est tout autant :guh: Si tu as déjà quelques idées n'hésites pas, si non, on en parlera plus sérieusement quand je serais validé :cute:

ARIES : Je ne connaissais pas le bel homme sur ton avatar ! :chou: :red: Chouette découverte !
Merci ! :calin:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ›› the pirate king.
› messages : 2012
› inscrit(e) le : 19/12/2014
› avatar : toby stephens.
› crédits : ghost.writer (avatar).
› comptes : eleanor, gabriel et annabel.
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   Dim 15 Mar - 11:16

je valide :perv:

félicitations, te voilà validé(e) !
OUH LALA C'EST COOL TU ES VALIDÉ(É) ! Tu vas maintenant pouvoir entrer dans la cour des grands ! Mais pour ça, il y a tout un chemin à suivre ! Ci-dessous tu trouveras toutes les choses que tu peux faire maintenant que tu es validé(e) !

vérifier que ton avatar a bien été ajouté au bottin
recenser ton habitation
rejoindre un équipage
recenser ton métier
recenser ta compétence (sorcières et voyantes)
trouver un lien avec un pv
faire un scénario
faire une fiche de liens
trouver des liens
trouver des rps
papoter avec ton équipage si tu en as un
te renseigner sur les rps "marins"
flooder
voter pour le forum
poster dans la pub bazzart

Tout est dit, sauf le plus important sûrement : tu peux aussi dès à présent t'amuser parmi nous et nous espérons vivement que tu le feras ! N'oublie pas qu'en cas de question ou de problèmes, le staff sera toujours là pour te venir en aide !
Maintenant, moussaillon, c'est l'heure de partir à l'abordage du forum ! Que la force soit avec toi ! (oui maitre yoda était un pirate dans une autre vie, si si jte jure c'est vrai !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nswd.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (sloan) tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place.
» L'homme réfléchit beaucoup (humour)
» Le chef de tout homme, c’est le Christ ; et le chef de la femme, c’est l’homme (1 Cor. 11:3).
» C'est tout ou rien... aah les hommes...
» L'origine de TOUT
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
never shall we die :: IT'S TIME TO REST :: the old treasury :: les anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: